[ad_1]



Pourquoi travaillons-nous?AVEC LA COMPAGNIE ARAG

ARAG Belgium, filiale d’ARAG International, est l’un des principaux acteurs du marché de l’assurance protection juridique. Son indépendance financière vis-à-vis des autres sociétés du monde de l’assurance et sa spécialisation garantissent la qualité de ses produits et services associés.

POURQUOI UNE PROTECTION JURIDIQUE?

Simplement … pour vous aider et vous conseiller face à toute poursuite. Soyez là! Essayez de régler les avantages du différend en payant les honoraires d’experts et d’avocats.

Et un débat … oui, tôt ou tard, cela peut arriver à l’un d’entre nous. Personne n’est en sécurité!

Trop souvent, la fourniture d’une «protection juridique» est considérée comme une extension de l’assurance automobile. La protection juridique doit être placée dans un cadre beaucoup plus large. Dans toutes les branches de l’assurance, nous ressentons vraiment le besoin d’une protection juridique de qualité. Par-dessus tout, nous pensons à la police d’assurance «classique» qu’une personne peut souscrire, comme «assurance incendie» et «famille». En fait, un fournisseur de protection juridique peut intervenir dans une multitude de situations de confidentialité, telles que des dommages-intérêts pour faute de tiers, des litiges contractuels ou juridiques contre votre employeur ou des litiges. litiges avec l’administration fiscale ou les biens d’un de leurs proches, etc.

Comme les particuliers, il propose une large gamme de produits pour les indépendants et les entreprises qui, avec des garanties de base qui sont les voies de recours civiles et répressives, certaines garanties particulières: la possibilité d’assistance en cas de litiges contractuels ou dans le cadre de litiges sociaux, administratifs, immobiliers.

Enfin, il convient de noter que l’ARAG tente d’abord de résoudre le différend à l’amiable. la des gestionnaires expérimentés possédant une formation approfondie et de solides connaissances juridiques tenteront de parvenir à un règlement pacifique dans la mesure du possible. Cependant, si une telle solution s’avère impossible, l’ARAG recherchera un règlement judiciaire, extrajudiciaire ou administratif.

[ad_2]