[ad_1]

Qu’est-ce que la responsabilité civile professionnelle?

La responsabilité civile professionnelle, communément appelée RC RC, est un contrat que toute entreprise réputée doit signer afin de se protéger et de protéger ses employés.
En effet, il intervient dès que l’entreprise, un salarié, un service ou un équipement peuvent être tenus pour responsables. En d’autres termes, RC Pro peut couvrir toutes les blessures physiques et matérielles qui peuvent être causées par la faute, la négligence ou la négligence d’autrui. Ce dernier protège notamment toutes les conséquences financières du dommage, dont les conséquences, selon le montant de l’indemnisation, peuvent conduire à la faillite. Au lieu de cela, il devrait être considéré comme une provision pour risque létal plutôt que comme un coût. Donc, sauter le RC Pro est un mauvais calcul.

>> Notre service – Testez notre assurance responsabilité civile professionnelle

RC Pro est-il obligatoire?

Théoriquement, seuls des locaux professionnels sont requis (utilisation garantie des locaux), que l’entreprise soit propriétaire des murs ou locataire. Fournit une protection contre tout incendie, explosion ou dégâts d’eau.

Bien entendu, lorsque des véhicules sont utilisés pour des activités, ils doivent être sécurisés conformément à la réglementation routière. Dans le cas contraire, rien n’oblige l’entreprise à s’assurer que ses risques sont couverts, malgré son obligation légale d’accepter tout dommage causé à des tiers par les personnes ou les biens dont elle est responsable.

Il existe des exceptions: certaines professions réglementées doivent pouvoir assumer la responsabilité civile professionnelle. Cela est particulièrement vrai pour les professions médicales (médecins, infirmières, sages-femmes), les professionnels du droit et les consultants (avocat, notaire, cadre, agent immobilier, architecte, comptable, etc.). Enfin, les artisans du bâtiment sont tenus de souscrire à une décennie RC, qui s’occupera de tout défaut dans les 10 ans suivant l’achèvement.

>> Notre service – Testez notre assurance responsabilité civile professionnelle

Dans quelles situations la responsabilité civile professionnelle est-elle utile?

Vous êtes un détaillant et un client est blessé lorsque vous visitez votre magasin, le restaurateur et qu’une des préparations provoque une intoxication alimentaire, le garagiste et la voiture du client sont endommagés lors de votre intervention, jardinier, et revenez sur le portail client ou votre voisin …

Ce sont quelques-unes des situations courantes de blessures corporelles ou de dommages matériels pour lesquelles l’assurance RC Pro peut s’avérer utile. Nous parlons ici de «fonctionnement» de la responsabilité civile, c’est-à-dire dans l’exécution du service ou dans la vie quotidienne de l’entreprise. Cette assurance couvre les cas plus graves, comme un accident du travail impliquant un employeur ou un dysfonctionnement médical si le spécialiste est médecin.

La responsabilité de l’entreprise peut inclure des dommages non pécuniaires, tels que des pertes financières dues à un retard ou une omission (par exemple, le gestionnaire est frappé d’incapacité et incapable d’exécuter le service commandé), ou une défaillance de l’activité de conseil en raison de la baisse du chiffre d’affaires.

Pour couvrir sa couverture, l’entreprise décide de prendre la «responsabilité civile» après l’expédition. Ce dernier assume la responsabilité des dommages causés à des tiers après la livraison du produit ou la prestation du service. Aide l’entreprise à couvrir les frais de remplacement ou de conversion.

Combien coûte RC Pro Insurance?

Si l’assurance microbienne peut être assurée à partir de 20 € par mois, on peut dire qu’il existe autant de tarifs d’assurance responsabilité professionnelle qu’en France. En fait, il est très difficile de donner un exemple de prix car les critères utilisés pour calculer la redevance varient d’une structure à l’autre:

. chiffre d’affaires: plus le risque est élevé. Le montant de la redevance est inévitable;

. taille et statut de l’entreprise: il est clair qu’un propriétaire indépendant est moins risqué qu’une PME de 50 salariés disposant de locaux et d’équipements industriels;

. secteur d’activité: par exemple, les entreprises de construction à haut risque (enjeux financiers, retards, blessures corporelles, mauvaise exécution) ont des frais élevés;

. type de couverture: En fonction de son budget et, notamment, des risques liés à ses opérations, l’entreprise doit choisir entre un contrat à simple récupération et une prescription plus complète garantissant une garantie « post-livraison » incluant une protection juridique;

. détails du contrat: comme les contrats d’assurance, modifiez les déductions (le montant que l’entreprise paie pour chaque sinistre), les plafonds (le montant au-delà duquel l’assurance ne paie plus) et les exclusions (situations où l’assurance ne peut pas être commencée) premium.

>> Notre service – Trouvez le bon contrat RC pro avec notre outil de comparaison

La responsabilité civile professionnelle est-elle suffisante?

Une simple assurance responsabilité civile professionnelle s’avère insuffisante pour les entreprises qui souhaitent se développer et survivre dans le temps. Une assurance multirisque professionnelle est plutôt recommandée. Il s’agit généralement d’un contrat personnalisé qui peut fournir une protection à chaque étape des activités de la société. Une garantie professionnelle multi-risques, ou «MRP», comprend généralement RC Pro, une protection juridique, mais également la mise à disposition des véhicules, des locaux et de leur contenu, ainsi que des garanties spéciales pour répondre aux besoins spécifiques de l’entreprise.

>> Notre service – Entrepreneurs, toutes les formalités légales en ligne: créer une entreprise plus simple, plus rapide et moins chère, changer votre statut, protéger votre marque ou logo, déposer un brevet, récupérer une facture …

[ad_2]