Emploi

Comprendre la différence entre jours ouvrables et jours ouvrés

Avec le rythme de plus en plus rapide imposé par notre monde moderne, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur la différence entre les jours ouvrables et les jours ouvrés. Quelle est la différence fondamentale ? Quelles conséquences cela peut-il avoir sur les relations contractuelles ? Après tout, faut-il se préoccuper de la définition de chaque concept ? Dans cet article, nous vous offrons une source d’informations riche et complète afin que vous puissiez comprendre facilement la différence entre les jours ouvrables et ouvrés.

Définitions des jours ouvrables et des jours ouvrés

Les jours ouvrables sont les jours qui peuvent être légalement travaillés (du lundi au samedi), excluant les dimanches et jours fériés. Les jours ouvrés, quant à eux, représentent les jours où une entreprise est réellement en activité, généralement du lundi au vendredi inclus.

Découvrez aussi :  Salaire d'un orthodondiste : débutant ou expérimenté

Définition des jours ouvrables

Un jour « ouvrable » ne signifie pas nécessairement qu’il sera effectivement utilisée pour travailler. En effet, un jour « ouvrable » signifie simplement que ce jour peut légalement être travaillé (les week-ends et les jours fériés sont donc exclus). Il y a 6 jours ouvrables par semaine (sauf jour férié). Cependant, certains commerces peuvent rester ouverts le samedi, ce qui ferait partie des 5 à 6journée de travail par semaine pour certaines entreprises.

Définition des jours ouvrés

Le terme “ouvré” implique explicitement une activité productive pendant cette période. Les dimanches et autres prises spéciales ne font pas partie des « jour(s) off » ni des « jour(s) on ». La différence principale se trouve dans ce qu’on considère comme un jour travaillable : les jours “ouvrables” recouvrent un plus grand nombre de cas en incluant les week-ends alors les “jours ouvrés” couvre exclusivement la semaine de 9 heures à 17heures.

Comment les jours ouvrables et les jous ouvrés sont-ils pris en compte dans le calcul des congés payés ?

Calcul des congés payés pour les jours ouvrables

Les jours ouvrables sont considérés comme non travaillés et sont donc soumis aux mêmes règles d’indemnisation que toute absence ingérée : ils ne seront pas additionnés au montant total des congés payés. Cela signifie que si vous prenez quatre congés payés sur une année de travail, vous obtiendrez huit congés paye sur le renouvellement de votre contrat de travail à l’année suivante.

Calcul des congés payes pour les journée ouvrés

Les jours ouvrés sont considérés comme travaillés et soumis à des règles d’indemnisation différentes. Il n’est pas possible de prendre un congé payé pour le jour ouvré, mais le salarié peut être indemnisé par l’employeur sous forme de compensation financière (allocations supplémentaires, heures supplémentaires, etc.). Les heures ouvrables qui ne sont pas utilisées seront ajoutées au nombre total d’heures effectuées pendant l’année et elles feront partie du montant total des congés payés.

Découvrez aussi :  Modalités d'attribution de l'indemnité pour mission particulière (IMP)

Comment les jours ouvrables et les jours ouvrés sont-ils pris en compte dans les relations entre entreprises et clients ?

Utilisation des jours ouvrables dans les relations entre entreprises et clients

Les jours ouvrables peuvent également être utilisés pour définir des délais de livraison et autres échéances contractuelles dans les accords signés entre une entreprise et un client. Ces dates peuvent être communiquées plus facilement car elles correspondent aux heures légales du travail et excluent toute ambiguïté concernant la durée réelle qui sera nécessaire pour compléter une tâche.

Utilisation des jours ouvres dans les relations entre entreprises et clients

Les doyens peuvent être utilisés pour définir des délais spécifiques imposés par l’entreprise à son personnel ou à son client. Par exemple, si une entreprise veut livrer un produit avant la fin de la semaine, elle pourrait fixer le délai au vendredi 17:00 heure locale afin d’être certain de respecter ses obligations contracteduelles .

Quels sont les avantages et inconvénients des jours ouvables et des jours ouvres?

Avantages des jours ouvralbes

  • Facile à comprendre : cette notion est très simple puisqu’elle se base sur le temps légalement autorisé pour travailler ;
  • Peut servir à fixer les daylimites contractuelles : elle permet de communiquer des deadlines faciles à comprendres sans confusion.

Inconvénient des jours ouvrables

  • Ne reflète pas obligatoirement quelques aspects liés aux activités propres à chaque entreprise (ex: commerces restants ouverts le samedi)
  • Ne prend pas en compte les jours fériés.

Avantage des jours ouvrés

  • Prend en compte un plus grand nombre de facteurs et donne une meilleure représentation réaliste ;
  • Peut être utilisé pour fixer des délais très précis à respecter et pour estimer le temps nécessaire pour effectuer une tâche.
Découvrez aussi :  Le métier de talentologue en ressources humaines

Inconvénients des jours ouvres

  • Moins simple à comprendre lorsque certains éléments ne sont pas clairs (ex : commerce qui reste ouvert le samedi);
  • Exige certaines connaissances pour bien estimer les délais.

Après avoir examiné la différence entre les jours ouvrables et les jours ouvrés, il est maintenant possible de comprendre comment leurs définitions s’appliquent lorsqu’il s’agit du calcul des congés payés et des relations entre les entreprises et leurs clients.

Les règles régissant ces deux concepts sont complexes, mais à présent que nous en savons plus sur eux, nous pouvons prendre les bonnes décisions face à elles. Il est également important de noter que le respect des lois concernant ces lois varie d’un pays à l’autre, c’est pourquoi il est essentiel de se renseigner sur les obligations propres à chaque territoire.