[ad_1]

Différents tarifs possibles

Les mutuelles proposent des tarifs multiples dans le cadre de leur offre d’assurance maladie collective.

L’employeur peut alors choisir un taux uniforme pour tous les salariés ou un taux différent selon la situation personnelle ou le statut de l’assuré dans l’entreprise.

Selon la situation personnelle des employés

Lors de la sélection d’une coentreprise, l’employeur offre plus de prix qui doivent être appliqués à ses employés. Habituellement, vous pouvez choisir

  • prix unique le montant des cotisations salariales est le même pour tous les salariés, quel que soit le nombre de membres;
  • par personne / famille le montant des cotisations varie pour les célibataires et les salariés qui souhaitent affilier au moins un bénéficiaire (conjoint ou enfant);
  • rapport enfant / adulte : Ce choix permet la plus grande modularité car il s’adapte parfaitement à la situation des collaborateurs individuels. Les contributions des enfants sont moins chères que celles des adultes. Le prix payé pour chaque employé dépend du nombre et de l’âge de ceux associés à son nom;
  • Un rapport connu comme 1,2,3 ou supérieur : Cette offre existe à 3 tarifs au sein de l’entreprise, c’est-à-dire cotisation une personne, cotisation deux personnes et cotisation salariale d’au moins deux entreprises bénéficiaires.

Comment choisir les tarifs d’entreprise? De nombreux chefs d’entreprise doivent répondre à cette question. La réponse est loin d’être claire.

Il devrait tenir compte de la démographie des travailleurs, c’est-à-dire du nombre de célibataires et de personnes mariées dans la population active.

Si votre entreprise possède un grand nombre d’unités uniques, il est conseillé de choisir un tarif qui s’ajustera au nombre d’associés. En revanche, si de nombreux salariés ont des enfants mariés et / ou à charge, un taux uniforme leur permettra de couvrir plus facilement toutes leurs personnes à charge et d’adopter une approche intégrée des affaires.

Cela peut également être une incitation à recruter et / ou à conserver de nouveaux employés.

La question du choix d’un tarif en fonction de la situation personnelle des salariés ne se pose que si l’assurance mutuelle obligatoire des entreprises permet aux filiales des bénéficiaires, facultatives ou obligatoires.

Selon le statut de l’employé

Il est également possible pour l’employeur de configurer le montant des cotisations des salariés en fonction de leur statut au sein de l’entreprise. Ensuite, nous avons le choix entre un salaire uniforme ou un montant différencié pour les salariés, selon que le salarié est administrateur ou non.

Si vous choisissez la deuxième option, les gestionnaires reçoivent une contribution inférieure à celle des autres employés. En effet, les compagnies d’assurance estiment qu’il s’agit d’une catégorie de population présentant un risque de couverture moindre.

Cette solution peut être l’un des avantages d’avoir un statut managérial au sein de l’entreprise.

Niveau de garanties complémentaires du groupe

Lors du choix d’une entreprise commune, l’employeur doit également choisir le niveau de garanties que les employés prendront.

La loi ANI oblige le fonds à respecter un panier de soins minimum qui comprend le paiement des frais d’utilisation et des frais d’hospitalisation quotidiens.

Cependant, la fourniture d’un panier minimum n’est pas suffisante pour couvrir les coûts réels des soins de santé

  • augmenter le niveau des garanties minimales : une base de base pour tous les salariés sera plus favorable que le panier de soins minimum requis par la loi ANI;
  • ils offrent une variété d’options pour les employés : Les travailleurs peuvent profiter d’opportunités supplémentaires qui leur permettent d’ajuster leur couverture d’assurance maladie pour couvrir les emplois de soins de santé vraiment nécessaires. L’excédent de contribution est alors à la charge.

[ad_2]