[ad_1]

Conservation des droits après le départ

Si vous êtes salarié et couvert par la santé, ces garanties peuvent perdurer quelques mois après votre départ de l’entreprise: portabilité du fusible.

Ce mécanisme peut également s’appliquer aux contrats d’assurance si votre ancien employeur en a émis un pour vous. Il n’y a qu’une seule condition pour cet entretien: être au chômage après avoir quitté l’entreprise.

Démission et licenciement: maintien des droits pour tous

Contrairement à la croyance populaire, le maintien d’une mutuelle ne se limite pas aux licenciements. Ce système s’applique également:
• les personnes qui ont signé la rupture du contrat;
• ceux qui concluent un contrat à durée déterminée;
• ceux qui démissionnent pour une raison valable;
• les jeunes dont les qualifications professionnelles ou les contrats d’alternance arrivent à échéance.

note R: Les personnes qui ne peuvent pas jouir des droits sont celles qui ont été licenciées pour négligence grave.

Joint-venture: droits réservés jusqu’à un an

Vous vous demandez combien de temps vous serez couvert par votre mutuelle après votre départ? Cette période dépend de votre ou de votre dernier contrat de travail:
• Si vous quittez l’entreprise où vous travailliez depuis plus d’un an, vous serez couvert pendant un an.
• Si vous avez passé moins de temps dans l’entreprise, la durée de la couverture est proportionnelle au nombre de mois employés, arrondie au mois suivant. Par exemple, si vous avez passé 3½ mois dans l’entreprise, vous serez couvert pendant 4 mois après votre départ.

note : l’employeur doit informer l’assureur de la résiliation du contrat de travail.

Mutuelle et régimes d’assurance des entreprises: portabilité égale des garanties?

En plus du régime obligatoire d’assurance mutuelle des entreprises, certaines entreprises proposent des plans de retraite à leurs salariés. Ces contrats couvrent certains risques spécifiques, comme le décès, l’invalidité, voire l’invalidité. Dans le cadre de ces contrats, la réserve de droits s’applique également. Voici deux cas:
• Si votre contrat de travail est résilié avant le 1er juin 2015, vous serez couvert jusqu’à 9 mois.
• Si vous quittez votre entreprise après cette date, la portabilité maximale est de 1 an.

Maintien des droits et retour à l’emploi

L’assurance maladie générale de l’ancien employeur cessera si vous trouvez un emploi.

Lorsque vous signez un nouveau contrat, vous recevez automatiquement la nouvelle mutuelle: à compter du 1er janvier 2016, toutes les entreprises, même les entreprises individuelles, devront proposer une couverture d’assurance maladie à leurs salariés via la réforme ANI (National Inter-Professional Agreement).

Mutuelle et chômage des entreprises depuis plus d’un an

La couverture d’assurance mutuelle de votre entreprise est-elle expirée et vous n’avez malheureusement pas trouvé d’emploi? Vous devez adhérer à un contrat individuel pour être éligible à la couverture.

Si vous avez un revenu limité, gardez à l’esprit qu’il existe de nombreux outils spéciaux qui vous permettent de bénéficier des prestations de sécurité sociale:
la CMU (Universal Healthcare): à votre disposition si vous avez un revenu annuel de moins de 8 645 $ pour une personne seule et de 12 967 $ pour un couple;
ACS (Prise en charge de l’assurance maladie complémentaire): Vous pouvez en bénéficier si vous gagnez moins de 11 670 € par an pour une personne et 17 505 $ pour un couple. Cette allocation est octroyée sous forme de chèque dont le montant varie selon l’âge.

A la fin de votre contrat de travail, si vous êtes au chômage, vous pouvez être couvert par la mutuelle de votre ancien employeur pour une durée maximale d’un an. Ce que vous pouvez économiser sur votre budget santé pendant cette période et vous aider à concentrer toute votre énergie sur la recherche d’un emploi.

[ad_2]