L’assurance de protection juridique permet à tous, de bénéficier du soutien de leur assureur pour les problèmes quotidiens à tout moment et même sans aucun litige. En cas de litige entre le souscripteur et un tiers, par exemple, pour parvenir à un règlement à l’amiable, l’assureur paiera les frais de justice si l’affaire va plus loin. Bien sûr, toutes ces garanties ont un prix de revient. Quels sont les coûts ? Sur quoi repose le prix d’une protection juridique indépendante ? Comment trouver le meilleur contrat pas cher ? Nous vous disons tout !

Contenu de l’article : Assurance protection juridique

Quel est le taux moyen d’assurance de protection juridique pour les travailleurs indépendants ?
L’outil de comparaison des prix des assurances de protection juridique
Quel est le taux de protection juridique professionnelle ?
Formules et options d’assurance pour la protection juridique personnelle
Qui peut demander un budget pour une assurance de protection juridique indépendante ?
Comment comparer les différents contrats d’assurance de protection juridique ?
Quel est le prix moyen d’une police d’assurance de protection juridique indépendante ?
Même si elle peut être intégrée comme garantie dans un contrat d’assistance comme une maison ou une voiture, la protection juridique peut être couverte par une police distincte : c’est ce qu’on appelle l’assurance de protection juridique indépendante. De nombreuses agences commercialisent ce type de contrat et les prix sont assez homogènes. D’autre part, la qualité de la couverture variera grandement d’une politique à l’autre. En général, une politique de protection juridique de base vous coûtera quelques euros par mois.

Chaque institution est libre de fixer ses prix, qui dépendent de différents critères tels que la couverture incluse, les seuils et plafonds d’intervention, les zones couvertes, etc.

Les quotas sont en principe annuels, mais peuvent également être mensuels, ce qui, au final, vous coûtera un peu plus cher en raison de la valeur mensuelle. Par exemple, la première formule de la Banque Postale commence avec 76 euros par an. Le niveau le plus élevé de contrats de protection juridique (champ d’application plus large et garanties accrues) peut dépasser 200 euros par an.

Pour vous donner une idée, voici un tableau comparant les prix des différents contrats sur le marché :

Le simulateur d’assurance protection juridique
Afin de faciliter votre recherche, notre site a développé son propre comparateur en ligne pour l’assurance de protection juridique. Nous voulions qu’il soit simple à utiliser et totalement gratuit. En fonction de ce que vous recherchez, vous étudiez le marché et sélectionnez la meilleure assurance de protection juridique, adaptée à votre profil, à vos attentes et à votre budget.

Par exemple, si vous recherchez une protection juridique avec effet immédiat, ou une protection juridique en cas de divorce, notre outil prendra en considération ces critères pour sélectionner les meilleures offres. Cela vous fera gagner un temps précieux et vous permettra de souscrire aux politiques de prix et de garantie les plus compétitives directement à partir de la page de résultats de notre site web.

Quel est le taux de protection juridique professionnelle ?

En plus de l’assurance d’aide juridique pour les particuliers, il existe également des polices pour les professionnels. L’opération est la même : l’assuré bénéficie d’une assistance juridique, d’un soutien en cas de litige débouchant sur une conciliation ou une procédure judiciaire, et d’une couverture (limitée) des frais inhérents à la procédure judiciaire. Différentes formules et options seront disponibles. Par exemple, Axa propose 3 niveaux de couverture, en fonction de la taille de l’entreprise.

Le champ d’application sera, bien entendu, différent de celui d’un contrat privé. Par exemple, les conflits avec un employé, un fournisseur ou un client seront couverts.

Souvent, l’offre de protection juridique professionnelle sera personnalisée et ne peut être faite par le chef d’entreprise ou le travailleur indépendant seul, en ligne. Il sera alors nécessaire de contacter un consultant par téléphone ou de s’adresser à une agence. Bien entendu, les prix ne seront pas les mêmes que pour les contrats réservés aux particuliers. Par exemple, la protection juridique offerte en avril aux petites entreprises et aux dirigeants de très petites entreprises (moins de 10 salariés) commence à 69,90 euros par mois.

Formules et options d’assurance pour la protection juridique personnelle
Le prix de l’assurance de protection juridique dépend du régime que vous choisissez, ainsi que des options que vous ajoutez. La plupart des entités qui vendent ce type de produits proposent généralement un minimum de 2 emballages et quelques options et références.

La formule de base sera généralement limitée à certains domaines d’intervention, tels que les affaires de consommation, le droit du travail ou les litiges de voisinage. La formule ci-dessus permettra d’étendre la couverture à d’autres événements / litiges de la vie quotidienne. Les plafonds de couverture peuvent également être plus élevés.

Voici des exemples de prise en charge :

  • Paquet essentiel Paquet complet
  • Consommation
  • Boutique en ligne
  • Maison
  • Voiture/moto
  • Travailler
  • Santé

Les domaines optionnels couvert par une assurance protection juridique :

  • Administration
  • Correction fiscale
  • E-reputation
  • Enseignant propriétaire ou locataire
  • Propriété
  • Divorce / Pacs
  • En termes d’options, elles peuvent prendre différentes formes. Par exemple, Axa propose des formules de garantie complètes (« Ma famille et moi », « Mon travail », etc.) et la GMF permet d’ajouter des domaines d’intervention si l’assuré en a besoin : relations avec le locataire, le syndic, etc.

Sur Internet, les prix de chaque formule ne seront pas toujours disponibles sur le site de l’établissement vendeur. Parfois, le montant de base de la protection juridique est indiqué, mais vous devrez demander un devis personnalisé si vous souhaitez étendre votre protection juridique. Là encore, d’où l’intérêt d’utiliser un comparateur en ligne, qui vous permet d’accéder facilement aux taux du marché.

Qui demande des devis pour une assurance de protection juridique autonome ?

Différents types d’acteurs se partagent le marché de l’assurance de protection juridique. On y trouve les assureurs, les banques et les mutuelles d’assurance. Dans certains cas, pour obtenir un devis personnalisé, il faut se rendre dans une filiale après avoir pris rendez-vous. Dans d’autres cas, vous pouvez téléphoner, par exemple au Crédit Agricole.

Il est rare que les prix des formules de protection juridique proposées soient publiés directement par les assureurs sur leur site web. C’est le cas, par exemple, de la MAIF, qui donne le prix de son forfait de base (à partir de 8,45 euros par mois) sur la page du produit. Il est parfois également possible de réaliser votre propre simulation tarifaire pour la protection juridique à l’aide d’un formulaire en ligne, mais vous devrez répéter l’opération dès que vous voudrez une nouvelle offre.

Demander des devis un par un prend du temps : téléphone, visites, formulaires à remplir (impliquant parfois la création d’un compte). Pour gagner du temps, vous pouvez comparer notre assurance de protection juridique en ligne !

Comment comparer les différentes assurances de protection juridique ?

Concernant l’assurance de protection juridique, le prix est important, d’autant plus que, comme nous l’avons vu, les prix sont relativement similaires sur le marché. Il faut plutôt se concentrer sur d’autres critères. Deux plans (proposés par des institutions différentes) peuvent être similaires en termes de prix, mais la couverture et l’étendue de la couverture seront souvent très différentes.

Ce sont les critères qui nous semblent les plus essentiels pour trouver la meilleure assurance de protection juridique :

Les secteurs couverts : maison, travail, famille…
Le niveau de la garantie de l’aide judiciaire : services inclus, composition de l’équipe d’avocats et de spécialistes, etc.
La nature de l’aide en cas de litige avec un tiers : recherche d’une médiation ou d’une assistance en cas de procédure judiciaire.
Le degré de couverture des frais de médiation et de procédure judiciaire : honoraires d’avocats, d’experts, d’huissiers, etc.
La franchise minimum en dessous desquels l’assureur n’intervient pas.
La limite, le cas échéant, des frais de justice si une affaire dans laquelle vous êtes impliqué est portée devant les tribunaux.
L’assurance de protection juridique reste relativement abordable, puisque vous pouvez être protégé de façon abordable. Il est donc conseillé d’étendre votre couverture autant que possible en trouvant un contrat ayant un large champ d’application.

Par exemple, si vous êtes propriétaire, assurez-vous que votre propriétaire/locataire offre une protection juridique en cas de litige avec votre locataire. Si vous achetez fréquemment sur Internet, assurez-vous que votre commerce électronique entre dans le champ d’application du contrat.