Dans le cadre de votre activité, il peut vous être demandé de causer des dommages à des tiers. Vous avez certainement pensé à vous assurer contre ce risque. Toutefois, lorsqu’il s’agit de la responsabilité des entreprises, on a souvent tendance à confondre l’assurance responsabilité civile exploitation et l’assurance responsabilité civile professionnelle. La différence est minime, mais elle peut être importante lorsqu’il s’agit de la couverture à laquelle vous pensez avoir droit !

Responsabilité des entreprises

Il s’agit d’une assurance responsabilité civile qui couvre l’entreprise contre les dommages pouvant survenir dans le cadre de son activité habituelle ou occasionnelle, c’est-à-dire lorsqu’elle fournit des services ou parfois lorsqu’elle fait appel à un sous-traitant. La CER couvre toutes les sommes réclamées par les victimes qui ont subi des dommages physiques, matériels ou immatériels (par vous, votre personnel, votre matériel, vos bâtiments, etc.) au cours de votre opération.
Exemple : vous recevez des clients sur votre site, mais le sol est glissant et l’un d’entre eux se casse un membre en cas de chute. Votre entreprise sera tenue responsable et l’assurance versera une indemnité au demandeur.

Pro-fiabilité

Cette assurance entre en vigueur dès que le service est fourni et couvre souvent les prestations intellectuelles, telles que le conseil ou la formation, et les services professionnels. La société peut être tenue responsable en cas d’erreur, de négligence ou d’imprudence.
Exemple : l’entreprise s’est engagée à fournir 5 000 exemplaires d’une brochure commerciale pour une foire commerciale, mais n’a pas respecté le délai. Le client n’a pas été en mesure de divulguer son support de communication, ce qui le désavantage dans son activité. La responsabilité intervient et indemnise la victime pour son retard.

Qu’en est-il des marchandises que vous vendez ? Il existe une assurance spécifique appelée responsabilité du fait des produits, qui couvre tous les produits que vous fournissez, que vous soyez le fabricant ou le simple distributeur.

Découvrez d’autres articles sur le même thème :