Formation

Suivre une formation sans titre de séjour : est-ce possible ?

Un titre de séjour est une autorisation délivrée par les services de l’État. Il donne droit aux étrangers qui sont en France depuis plus de 3 mois d’y rester pour une longue durée. Pour obtenir un titre de séjour, vous devez faire une demande auprès de la préfecture ou de la sous-préfecture. Avec ce papier, vous pouvez étudier, travailler et vous épanouir sans crainte sur le territoire français. Toutefois, est-il possible de suivre une formation sans titre de séjour ?

La formation universitaire

En France, la plupart des universités n’incluent pas le titre de séjour dans les pièces obligatoires à fournir lors de l’inscription. Il est donc possible de s’inscrire et de suivre une formation universitaire sans ce papier. Avoir le BAC reste néanmoins obligatoire.

Après votre inscription, vous pouvez vous servir de votre carte universitaire en cas de contrôle policier. Avec votre profil d’étudiant, vous pouvez bénéficier d’un logement et d’un travail. Si vous obtenez un diplôme à la fin de votre cursus, cela pourrait vous aider dans la régularisation de votre profil.

Pour cela, vous pouvez faire une demande de titre de séjour étudiant. Vous devez remplir quelques conditions pour entamer cette procédure. D’abord, vous devez avoir étudié dans une université française pendant au minimum 3 ans et obtenir la licence.

Ensuite, il faut la preuve que vous avez de bonnes notes au cours de votre cursus. Vous devez aussi vous inscrire en Master et avoir un revenu financier régulier (environ 600 euros par mois). Il faut également des lettres rédigées par vos enseignants et camarades étudiants qui attestent de votre sérieux pendant votre cursus universitaire. Enfin, vous devez fournir la preuve d’attaches familiales ou professionnelles en France. Avec ces documents réunis, vous aurez certainement la chance d’obtenir un titre de séjour.

Découvrez aussi :  Les objectifs d'une reconversion professionnelle

formation sans titre de séjour apprentissage

L’apprentissage de la langue

Sans un titre de séjour, vous pouvez suivre les formations de langue. On distingue de nombreux organismes étatiques et associations qui proposent des cours de français. Pour que le coût de la formation vous revienne moins cher, vous pouvez vous faire former auprès d’associations bénévoles.

Vous passerez par la suite un examen pour avoir la certification. Les organismes tels que l’Alliance française et l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (Afpa) vous délivreront une certification authentique et valable. Vous pouvez donc vous en servir pour régulariser votre situation. En effet, l’apprentissage de la langue française est un signe que vous désirez vous intégrer dans le pays.

Les formations de courte durée

Sans preuve de titre de séjour, vous pouvez faire une formation de courte durée en France. Il suffit d’avoir un passeport valide. En général, un tel apprentissage est d’un mois au plus. Le coût de la plupart de ces formations ne dépasse pas les 1000 euros. Assurez-vous tout de même qu’une certification sera délivrée à la fin de la formation de courte durée de votre choix.

De plus, il est intéressant d’opter pour des formations dont la certification permet d’exercer des métiers réglementés. Ainsi, vous aurez la possibilité de créer une entreprise, ce qui vous aidera grandement dans la régularisation de votre profil.