Bon à savoir

Algorithmes de recommandation : quels sites en utilisent ?

L’expérience en ligne est désormais personnalisée, car les centres d’intérêt des utilisateurs sont pris en compte. Pour arriver à un tel résultat, les sites web utilisent de puissants outils qui portent le nom d’algorithmes de recommandation. Si vous n’avez jamais entendu parler des algorithmes de recommandation, CAP PME vous dit tout sur ce sujet et vous présente une liste non exhaustive des sites web qui les utilisent.

Qu’est-ce qu’un algorithme de recommandation ?

L’algorithme de recommandation est un outil qui permet, en fonction des informations collectées, de regrouper des utilisateurs qui adoptent le même comportement sur le web. Ainsi, il est beaucoup plus facile de leur faire des recommandations. Les algorithmes de recommandation sont en général utilisés par les sites e-commerce ou les plateformes de streaming. Les données qui sont analysées par ces programmes informatiques proviennent des cookies.

Il existe plusieurs types d’algorithmes de recommandation. Toutefois, les deux qui sont les plus utilisés sont l’algorithme concernant l’achat des produits et celui concernant la recommandation de contenu. Le premier permet de recommander une liste d’articles à un utilisateur en fonction de ses précédents achats ou de ceux qu’ont réalisés les clients ayant le même profil que lui. Quant au deuxième, il permet de faire des recommandations de contenu de type musique, vidéo ou article.

Quels sont les sites web qui utilisent ces algorithmes ?

De nombreux sites internet utilisent les algorithmes de recommandation. Parmi eux, il est possible de citer les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram ou Twitter qui s’en servent afin de suggérer du contenu susceptible d’intéresser leurs abonnés.

Découvrez aussi :  Entreprise fermée : combien de temps conserver les papiers ?

L’outil est également très utile pour les plateformes de streaming comme Netflix, YouTube ou Spotify qui y ont recours pour proposer de la musique ou des vidéos à leurs utilisateurs. Enfin, les sites d’achat en ligne comme Amazon, eBay ou Etsy utilisent aussi des algorithmes de recommandation afin de suggérer différents types d’articles à leurs clients.

sites web algorithme recommandation

En dehors des plateformes dont les noms ont été cités plus haut, sachez que bien d’autres se servent des algorithmes de recommandation. Parmi elles figurent Google, Bing et LinkedIn. Pour détecter les sites qui utilisent un algorithme de recommandation, il suffit de faire attention à certaines rubriques ou à des phrases comme : « Fréquemment achetés ensemble », « En rapport avec les articles que vous avez consultés », « Les clients ayant acheté cet article ont également acheté » ou « Recommandé sur la base de vos précédents achats ».

Pourquoi utiliser un algorithme de recommandation ?

L’utilisation des algorithmes de recommandation offre de nombreux avantages aux détenteurs de sites internet. Grâce à cet outil, ils sont capables :

  • d’améliorer l’expérience des utilisateurs de la plateforme,
  • d’améliorer les performances du site web,
  • de collecter et d’analyser un très grand volume de données,
  • d’augmenter le taux de conversion.

Ces algorithmes sont déterminants pour le marketing ; ils permettent de fidéliser la clientèle et par ricochet d’accroître les ventes.

Quel est l’impact des algorithmes de recommandation sur l’expérience des utilisateurs ?

Les algorithmes de recommandation ont un impact à la fois positif et négatif sur l’expérience des utilisateurs. Dans le cadre d’un site e-commerce, ils peuvent faciliter le processus d’achat. Toutefois, la présence de l’algorithme peut également entraîner une certaine dépendance, car sans lui, les clients ont souvent du mal à trouver de nouveaux produits.

Découvrez aussi :  Appeler Pôle Emploi depuis l'étranger : comment faire ?

Par ailleurs, les clients ou les utilisateurs doivent avoir conscience que ces algorithmes exploitent leurs données personnelles pour leur faire des suggestions. Par conséquent, le risque lié à la confidentialité des données personnelles est bel et bien réel.