Bon à savoir

Excuses pour ne pas aller travailler : quelles sont les meilleures ?

Il arrive parfois que l’on ait besoin de prendre un jour de congé imprévu sans avoir de raison valable ou simplement parce que l’on n’a pas envie d’aller travailler. Dans ces situations, il faut être créatif et trouver des excuses convaincantes pour ne pas aller au travail. Découvrez notre liste d’idées et quelques conseils pour réussir votre coup.

1. Les problèmes de réveil

Panne de réveil : une excuse classique qui peut arriver à tout le monde. Pour la rendre plus crédible, assurez-vous de ne pas l’utiliser trop souvent et variez les raisons : une panne de courant, une batterie déchargée, etc.

Idées d’excuses liées au réveil :

  • Votre réveil n’a pas sonné car vous l’avez mal programmé
  • Vous avez confondu AM et PM en réglant votre réveil
  • Un bruit extérieur (orage, chantier…) vous a empêché de dormir et vous vous êtes rendormi après avoir éteint votre réveil

2. Les problèmes de santé

Une intoxication alimentaire : cette excuse est très efficace et difficile à vérifier pour votre employeur. Il suffit de dire que vous avez mangé quelque chose qui vous a rendu malade et que vous préférez rester chez vous pour éviter de contaminer vos collègues.

Découvrez aussi :  3 fonctionnalités à rechercher dans votre logiciel RH

Idées d’excuses liées à la santé :

  • Vous avez des maux de tête insupportables et vous ne pouvez pas vous concentrer
  • Vous souffrez de douleurs dentaires (mauvaise nuit, urgences dentaires…)
  • Vous avez une gastro-entérite (n’hésitez pas à donner quelques détails pour dissuader votre employeur de creuser davantage)

3. Les problèmes de transport

Panne de voiture : une excuse facile à utiliser puisqu’il est difficile pour votre employeur de vérifier si c’est vrai ou non. Assurez-vous toutefois de ne pas en abuser car cela peut devenir suspect.

Idées d’excuses liées aux transports :

  • Il y a une grève des transports en commun et vous ne pouvez pas vous rendre au travail
  • Un accident sur la route bloque complètement la circulation
  • Vous avez perdu les clés de votre voiture et vous n’avez aucun moyen de la récupérer (attention, il faudra trouver une solution rapidement pour être crédible)

4. Les problèmes domestiques

Fuite d’eau : cette excuse fonctionne bien car elle demande une intervention rapide et donne l’impression que vous êtes victime d’un problème indépendant de votre volonté.

Idées d’excuses liées aux problèmes domestiques :

  • Vous avez dû attendre un plombier ou un électricien pour une urgence à votre domicile
  • Votre chaudière est en panne et vous n’avez pas d’eau chaude (difficile de se préparer sans pouvoir se laver)
  • Une fuite de gaz vous oblige à rester chez vous le temps que les réparations soient effectuées

5. Les problèmes familiaux

Problème avec vos enfants : cette excuse fonctionne bien car elle montre que vous êtes responsable et met en avant la priorité donnée à votre famille dans une situation exceptionnelle.

Découvrez aussi :  Artisan, pourquoi mettre en place une permanence téléphonique ?

Idées d’excuses liées aux problèmes familiaux :

  • Votre enfant est malade et vous ne pouvez pas le laisser seul à la maison
  • La crèche/garderie/école de votre enfant est fermée en raison d’un problème technique
  • Un membre de votre famille a besoin de votre aide pour une situation urgente (exemple : accident, hospitalisation…)

Conseils pour réussir son coup

  1. Ne pas abuser des excuses : si vous utilisez trop souvent les mêmes excuses, votre employeur risque de se douter que quelque chose ne va pas
  2. Rester cohérent : si vous utilisez une excuse liée à un problème domestique, évitez de poster des photos sur les réseaux sociaux qui prouvent le contraire
  3. Être convaincant : si vous choisissez une excuse, tenez-vous en et n’en changez pas en cours de route. Si nécessaire, préparez quelques détails pour la rendre plus crédible
  4. Prendre en compte les conséquences : avant de choisir une excuse, pensez aux éventuelles répercussions sur votre travail et vos collègues. Ne mettez pas en péril un projet important ou ne laissez pas vos collègues dans l’embarras

En résumé, trouver des excuses pour ne pas aller au travail demande un peu de créativité et d’astuce. N’hésitez pas à varier les raisons et à rester cohérent pour éviter d’éveiller les soupçons. Et surtout, ne faites pas l’erreur de trop en abuser !