[ad_1]

1. Didier Garnier, vice-président de Chartres Métropole, alloue jusqu’à 200 000 euros

« Les élus de Chartres Métropole mettent depuis longtemps leur aide au développement sur le SCIC Oxygène sur le plateau. Nous attendions juste que la région Centre Val de Loire s’engage à travailler ensemble sur cette question. »

« Nous voterons lors du prochain Conseil communautaire pour accorder une subvention d’investissement de 200 000 euros aux dirigeants de la Coopérative Oxygène Coopérative. »

Didier garnier (Vice-président aux affaires économiques, Chartres Métropole)

« Si vous étiez incertain, il s’agissait de savoir comment aider ce projet artisanal innovant. Il y avait un débat entre deux options: un engagement en capital par l’acquisition d’actions SCIC Oxygène ou simplement une subvention d’investissement pour aider l’immobilier commercial. C’est le deuxième scénario. qui dans ce cas a été accepté par toutes les parties. Bien sûr, les artisans qui ont eu l’idée ont dû faire beaucoup de chemin et faire face à des obstacles comme ceux auxquels sont confrontés les chefs d’entreprise traditionnels. La nouveauté de la structure juridique de l’entreprise est un autre élément, qui devait être combattu en présence d’acteurs privés et publics. « 

2. Harold Huwart, vice-président du conseil régional, contribue à hauteur de 300 000 EUR

«SCIC Oxygène est un projet à long terme dans la région Centre Val de Loire. Depuis notre élection, nous nous engageons fortement à créer une structure innovante pour cet avenir artisanal en Eure-et-Loir et au-delà. Ces dernières années, de longues négociations ont eu lieu avec les dirigeants de Chartres Métropole. Il existe encore une incertitude juridique sur la façon de créer ce fichier. Pour notre part, nous avions prévu de distribuer la subvention lors de notre prochain comité permanent. Nous avons contacté l’agglomération de Chartres, qui a confirmé qu’elle répondrait positivement à ce problème. « 

«Ils peuvent aider jusqu’à 200 000 euros. Sur cette base, la contribution attendue de la région sera de 300 000 euros et prendra la forme de subventions. « 

Harold Huwart (Vice-président, Développement économique et agriculture, Centre Val de Loire)

Ce projet étant soutenu par une SCI, nous proposons un accord quadripartite qui associe la SCI, le SCIC Oxygène, la région et l’agglomération. Les accords financiers qui nous sont soumis ne posent aucune difficulté juridique, la loi étant spécifiquement en la matière. Ce projet est exemplaire pour le développement économique et durable. « 

Ahmed Taghza

[ad_2]