[ad_1]

La mutuelle est obligatoire pour l’employeur et le salarié

Qu’elles soient multinationales, PME ou TPE, chaque entreprise a le devoir de fournir une assurance maladie complémentaire à ses salariés. Seul le seul employeur est exempté.

En principe, chaque salarié est tenu de s’affilier à une mutuelle, quelle que soit la date de son recrutement, quel que soit son âge (voir article sur la définition et le fonctionnement d’une mutuelle).

Le salarié peut alors résilier son ancienne mutuelle (quelle que soit sa date d’échéance) par courrier recommandé et envoyer une preuve d’adhésion obligatoire à la mutuelle de l’entreprise.

note : l’obligation de souscription mutuelle n’affecte pas le service public.

Cas d’exemption de l’adhésion à une mutuelle pour un salarié

Dans certains cas, un salarié peut bénéficier de l’exonération de l’adhésion à une mutuelle:

  • Si votre bénéficiaire (conjoint ou partenaire) dépend déjà d’une autre assurance maladie collective obligatoire.
  • Si vous avez déjà une assurance mutuelle individuelle au moment de la location ou de l’introduction d’une garantie de groupe dans l’entreprise (alors l’exonération d’adhésion s’applique jusqu’à la fin du contrat individuel).
  • Lorsqu’un salarié a plus d’un employeur, l’obligation ne s’applique qu’à la mutuelle de l’entreprise collective.
  • Si vous êtes déjà dans l’entreprise lorsque le régime a été mis en place par une décision unilatérale de l’employeur et a demandé une contribution financière.
  • Si vous êtes un bénéficiaire de CMUC (Supplémentaire Universal Health Care) ou ACS (Supplemental Health Benefit).
  • Si vous employez un employé à temps partiel (jusqu’à 15 heures par semaine) alors que le contrat prévoit cette possibilité et que votre cotisation est d’au moins 10% de votre salaire.
  • Dans certains cas, si vous avez un contrat à durée déterminée, un contrat de détachement ou un contrat étudiant. Une dérogation est possible si le contrat est d’une durée inférieure à 3 mois et que le salarié ne peut pas être couvert par une assurance collective obligatoire pendant au moins 3 mois. Cela doit être couvert par une autre responsabilité mutuelle.

Bon à savoir : un employé avec un contrat court ou très à temps partiel peut demander des soins de santé pour l’aider à financer un contrat individuel. Pour ce faire, vous devez prouver que vous êtes couvert par un contrat responsable.

Qui paie la mutuelle?

Les cotisations sont payées en tout ou en partie par l’entreprise. En tout état de cause, l’entreprise doit prendre en charge au moins 50% du montant de la contribution mutuelle.

La partie financée par les employés est déduite de votre salaire par l’employeur, la ligne de débit est indiquée sur le reçu de paiement ou l’assureur la déduit de votre compte bancaire.

[ad_2]